La Farigoule

4

LA FARIGOULE restaurant à LE CASTELLET - Le Bouche à OreilleQuand elle a appris que Frédéric Flosi était revenu depuis début octobre 2017 au guidon de « la Farigoule », Mauricette a contacté ses copains de la Patrouille de France pour qu’en aéroplanes ils fassent des zigzags bleu-blanc-rouge dans le ciel bleu du Castellet. Ils ne devraient pas tarder, maintenant. Ça lui fait un bien fou, le retour de la cuisine gourmande de ce quadra varois passé par les cuisines d’un certain Bocuse: encornets rouges en persillade, mi-cuit de thon rouge rougail de tomates, pieds de cochon panés au foie gras, côte de cochon fermière crème de chorizo, cuisseau de sanglier aux champignons, cocotte de joues de bœuf. Le genre de cuisine pas pour nourrir les moucherons, aucun risque d’avoir des courants d’air dans le caisson, après. Si le rayon flacons est encore en reconstruction au moment où j’écris ça, au niveau du jeu de poignet et du coup de poêle, c’est comme le vélo, on ne le perd pas. La photo ressemble à un tableau de Magritte: la dame au chapeau vert a dansé la rumba avec son « magret de canard mi-figue mi-raisin ». Fallait voir ça. Lui déluré en tenue d’Adam, servi rosé entier et dégraissé sur une planche en bois, assumant parfaitement. Avec, une purée beurrée tenue au chaud dans son caquelon, figues entières. Et elle qui le note 15,5/20.

LA FARIGOULE restaurant à LE CASTELLET - Le Bouche à OreilleEncore plus dans cette cuisine raffinée à l’ancienne qu’on adore: « rognons de veau, lard corse et girolles ». Grande cocotte ou batifolent champignons, bouts de ventrèche, ail confit, patates… cuisson du rognon entier sur la flamme, lui aussi. 15,5/20. Cuissons au feu de bois sous vos yeux ébahis, c’est (presque) Noël. Pour finir après une telle cuisine gourmande, je conseille le baba au rhum ou le soufflé glacé à la verveine. Si dispo. C’est pas moi qui cuisine, c’est lui. Faut donc voir avec lui. Qui ce jour proposait un merveilleux « brownie chocolat et caramel ». Voilà ce qu’est la bonne cuisine traditionnelle frrrrançcaise môssieur! Faut lui filer sa carte de séjour à çui-là! Quel délice! Fruits secs caramélisés dans la poêle puis coulés dans le chocolat noir! Bravo le pâtissier! Vous le connaissez si vous êtes déjà venus: le fidèle Eric Gantel est toujours dans la maison, impeccable au service, œil partout. Un métier. La terrasse de rêve est celle d’un magazine de décoration en papier glacé qu’on laisse trainer sur la table du salon. La salle n’est pas mal non plus… bonnes odeurs en prime! Ouvert à l’année, préférez le « hors-saison » pour le calme et les recettes de cuisine bourgeoise. Retour gagnant, comme on dit.

LA FARIGOULE restaurant à LE CASTELLET - Le Bouche à Oreille

VILLAGE MÉDIÉVAL – TERRASSE OMBRAGÉE – CUISINE FINE – ACCUEIL GROUPES