La Crêperie d'Alex

0

Le jeune homme est fort sympathique, plein d’un entrain rare en milieu urbain, sourire radieux malgré l’absence intégrale de clients ce midi dans son estanco.

Sa cuisine est aussi spacieuse que sa (petite) salle de moins de 20 couverts, toute en longueur. Nappes blanches en papier gaufré et verres de cantines mais c’est propre et refait de frais: ouvert avant l’été 2018! Ça commençait plutôt bien, un restaurateur heureux qui semble heureux de vous accueillir, chuis comme ça: moi ça me rend heureux! Et puis une carte des galettes raccourcie comparativement aux confrères de la chose bretonnisante, une douzaine à 7€ chacune. Les sucrées vont de 1,5€ à 3,2€. Des petites formules vendues 7€ et 8,5€: des tarifs alignés sur ceux du quartier de Saint-Jean du Var, pas vraiment réputé pour ses restaurants. Ça laisse la place aux belles surprises éventuelles: elle est ici fort mauvaise.

J’opte pour une « complète » qui n’est pas annoncée en ces termes. Œuf, jambon, fromage râpé. Galette molle, farine amère. L’œuf est propret de la cuisson, le fromage presque liquide et le jambon planqué. Je le comprends. Faut éviter le délit de sale gueule. Des bouts miséreux de gras et de nerfs de sous-jambon agglomérés conditionné comme un pâté. Un produit reconstitué qui ne devrait même pas exister à la vente, même pas pour les animaux. Du jambon peut-être fabriqué en Chine par Jiaxing Hemeier Food Co.Ltd. dans l’usine située route Dongting, zone de développement économique et technologique de Jiaxinget et livré par China-Post. 7€ la galette, ça laisse pourtant la marge à un minimum de qualité de produit. Comment peut-on refiler une telle infamie alimentaire dans l’assiette de son prochain? Allez hop, on dégage: 6/20.

Un peu plus pour la crêpe « beurre-sucre » avec bien peu de beurre et bien peu de sucre. Quand ya beaucoup de rien, ça fait jamais bien lourd au bilan final: 7/20. Le jeune et cordial taulier communique beaucoup sur les sites pour gogos acheteurs de remises « la Fourchette » et « Groupon »: plein de remises mais au bout du compte, pas de remise. Allez-y sans les remises, ça fera le même prix. Ça n’est de toute façon pas le problème car c’est simplement mauvais et fagoté sans maitrise avec de mauvais produits. On les balancerait bien aux murs, mais la belle exposition de tableaux nous en empêche.