La Bohème

4.5

LA BOHÈME restaurant à LA MOTTE - Le Bouche à OreilleIl est entré sur la pointe des pieds parmi les tables sérieuses du canton. Voilà désormais Emilien Fassi prisonnier d’une réputation méritée, ça lui apprendra à régaler son monde! 22 ans c’est jeune pour tenir un restaurant non? A cet âge, je connais tant de désœuvrés confits dans l’attente pressée d’un avenir qu’on leur servirait sur un plateau. Je sais que la vie n’est pas facile… Bref! Comme il n’avait pas tellement envie d’attendre, Emilien Fassi est allé à la rencontre de son avenir en reprenant la petite maison début 2017. Dans sa cuisine ouverte où vous pouvez lui faire coucou en passant, il invente. Recettes qui chantent le sud et la Provence, son terroir. Vrai que plein de restaurants le disent aussi. Sauf qu’ici, c’est vrai et que les idées de recettes sortent du commun avec des élans de raffinement: asperges blanches, oignons confits et œuf poché. Samoussa figues, chèvre et noix. Filet de canette aux légumes de saison. Souris d’agneau confite miel et romarin. Pièce de veau, jus corsé, barigoule d’artichauts et topinambour. Risotto de gambas au parmesan, petits pois. Et repéré l’an passé à l’ardoise: « cannelloni de blettes épinard et ricotta, crème de parmesan ».

LA BOHÈME restaurant à LA MOTTE - Le Bouche à Oreille Quelle sottise d’avoir bêtement attendu un an! Heureux de déguster enfin la recette! Merveille de délicatesse précise aux herbes fraiches (et fleurs aussi), un combat entre fromages. Lequel gagne? Aucun: l’harmonie l’emporte. 15/20 facile. Le niveau de la cuisine est monté d’un cran cette année. Le « magret d’agneau au miel, poêlée de légumes de saison » le confirme. Jus clair parfumé, patates grenaille et fond d’artichaut égayent le tableau. Drôle idée du morceau d’agneau taillé en magret, avec gras sur le dos et rosé à cœur. 15/20. Je n’ai pas eu le courage de pousser au sucré, y avait pourtant matière à régal! Jeunesse impliquée également au service, complémentaire dans l’idée voulue du patron de régaler le client d’une fine cuisine à prix doux avec un service digne de ce nom. Tarifs à la carte: entrées à moins de 10€, desserts qui ne dépassent pas les 6€. Et formule jamais banale du midi en semaine vendue 14,90€! Salle gaie comme un italien quand il sait qu’il aura de l’amour et du vin, terrasse ombragée qu’on n’a pas envie de quitter, ne me quitte pas, il faut oublier. Voilà ainsi un spécimen de la nouvelle génération de cuisiniers doués, préférant rester au pays plutôt que d’avoir le vertige d’une hypothétique reconnaissance dans la gastronomie pure. Profitez du potage à plusieurs, ça vous fera des souvenirs.

LA BOHÈME restaurant à LA MOTTE - Le Bouche à Oreille

OUVERT À L'ANNÉE – TERRASSE OMBRAGÉE – ACCUEIL GROUPES