La Bastide Enchantée

4

LA BASTIDE ENCHANTÉE restaurant à SOLLIÈS-TOUCAS - Le Bouche à OreilleLa table file le temps, s’inscrivant en incontournable de la vallée du Gapeau. Jamais la direction n’a lésiné sur le personnel et les moyens pour arriver à des résultats probants: Michel Cano réfute l’à-peu-près crasse qui pollue nos existences! Car enfin: quel beau navire que ce restaurant! Cette année plus encore, et malgré un groupe de 40 personnes et une douzaine d’autres tables, le service est enjoué, à l’écoute et dans le rythme. Une formidable équipe de salle que Mauricette tenait à féliciter ici. Pour tout dire, elle relit et surveille mon propos par-dessus mon épaule pendant que je tiens mon stylo. Remarquez bien que la nouvelle équipe en cuisine n’est pas piquée des hannetons! Elle non plus! Un travail de l’ombre d’où déboulent d’enthousiasmantes assiettes! Volonté de régaler tous les porte-monnaie à partir de la formule à 14,50€… y compris le soir en semaine! Avec du tissu partout et du personnel compétent, l’idée fait son effet! Et votre compte en banque reprend des couleurs! Direct pour Mauricette, à la carte: « dos de cabillaud rôti, crème onctueuse au lard fumé ». La forme soutient le fond, beau, bien dressé et surtout fameux. Poisson souple, légumes frais colorés, déco utile. 15/20. Opération prise de risque pour ma pomme avec « carré d’agneau rôti, jus corsé au thym ». Souvent boulotté…

LA BASTIDE ENCHANTÉE restaurant à SOLLIÈS-TOUCAS - Le Bouche à Oreille souvent déçu aussi! Rarement comme ici, l’agneau fut aussi dodu sans être fort en gout. Je détaille au couteau, températures justes, et même qu’à la fin, j’ai rogné à la main, j’avoue MDR comme ils disent. 15/20. Une pulsion! « Profiteroles à la vanille Bourbon, sauce au chocolat chaud ». Elles vous changeront des éteintes, boules molles balancées comme un exercice obligé sur les tables touristiques. Ici parfaites, vivantes. 15/20. Mauricette savoure le « lingot de Collobrières aux marrons glacés », base biscuitée croustillante sous la savoureuse préparation, éclats de marrons glacés, déco pointilliste et souci du détail: 15/20. Le cuisinier? Un jovial trentenaire curieux de tout, passé par tous les échelons du métier, apprentissage en région et du sérieux comme « La Grignotière » de Christophe Néri à Pierrefeu. Gastronomie en stations de ski et aussi… dans les Vosges où il perfectionnera son travail pâtissier! Voilà qui explique le désir de plaire (aussi) à l’œil. Il est bon de savoir qu’une grande terrasse est à disposition en saison, que de grandes salles savent accueillir les groupes, qu’un grand parking pourra accueillir votre famille et votre-belle famille au cas où il vous viendrait à l’idée de vous marier. Après la fiesta ils pourront dormir dans le grand hôtel voisin tenu par la même direction. Oui m’sieur-dame! « La Bastide Enchantée » voit les choses en grand pour sa clientèle!

LA BASTIDE ENCHANTÉE restaurant à SOLLIÈS-TOUCAS - Le Bouche à Oreille

DINER DANSANT CHAQUE WEEK-END – CHAMBRES – PARKING AISÉ