La Bastide
Enchantée

4

LA BASTIDE ENCHANTEE restaurant à SOLLIÈS-TOUCAS - Le Bouche à OreilleUne cuisine de Provence assumée et bien assise sur ses bases classiques, délicieusement contemporaine dans son expression. Ce qu’à bien compris le grand timonier Michel Cano, c’est que comme lui il aime, il fait pour le client. Faut du bon et du joli au même endroit au même moment. Faut pas tellement chercher plus loin le succès mérité de « La Bastide Enchantée ». Fer de lance de la redoutable stratégie qui traumatiserait un bataillon d’expert-comptables: le menu à 18€. Il explose les limites du genre! Surtout avec les nappages repassés et un service à l’écoute de vos moindres caprices. Le cuisinier se creuse le ciboulot midi et soir, semaine ou week-end. Et avec choix siouplait! Ce menu, Mauricette l’a trituré de long en large, il s’est laissé faire sans résister! L’entrée « bavarois de Roquefort à la violette de Solliès » établit à elle seule la réputation de la maison. Fine et astucieuse mise en scène, comme une glace Mystère avec un cœur de figue. 15/20. Le « paleron de bœuf, garniture du moment » est tendre, fond en bouche (cuisson lente). Jus corsé, pennes rigate qui aident à saucer, petits légumes. 15/20. Comme dessert, fallait y aller mollo et viser la légèreté, vu l’état de remplissage de Mauricette pour le contrôle technique de fin de parcours.

LA BASTIDE ENCHANTEE restaurant à SOLLIÈS-TOUCAS - Le Bouche à Oreille Elle opte pour la « poire pochée au vin blanc et épices » qu’elle suppose idéale. Pas de pot pour la légèreté: chocolat noir chaud! Plein! Comme dans la pub à la télé! Elle n’a rien contre remarquez! 14,5/20. 18€ ce menu avec trou normand et fromage inclus, un tarif de routier avec un service de palace: si vous avez des tuyaux de cette trempe, merci de transmettre. Et puis de mon côté, la carte. Les « cannelloni de tourteau à l’huile de homard » sont une sorte d’enchantement aux mirettes. Une gourmandise ajustée, forcément sinon je n’apposais pas un 15,5/20. Plat bourgeois: « soufflé chaud aux gambas et bisque corsée, queues de langoustines poêlées ». Soufflé trop dense, mais le reste assure comme une bête. Enfin plutôt cinq bêtes puisque 5 queues de langoustines à la cuisson ajustée batifolent dans la bisque! Elles n’ont pas fait long feu! 15/20. Grand parking toute l’année, grande terrasse aux beaux jours, soirées dansantes avec réservation impérative sinon tango chez vous avec un pot de fleur. Et même, si vous organisez une fiesta, chambres possibles voisines. On nage en plein idéal, voici la vallée du Gapeau version Michel Cano.

LA BASTIDE ENCHANTEE restaurant à SOLLIÈS-TOUCAS - Le Bouche à Oreille

DINER DANSANT CHAQUE WEEK-END – CHAMBRES – PARKING AISÉ