Le Grain De Sable

3.5

LE GRAIN DE SABLE restaurant à SAINT CYR SUR MER - Le Bouche à OreilleEn y trainant la première fois vos mocassins à glands, vos talons-aiguilles, vos tongs, vos palmes et accessoirement votre belle-mère pour refuser la main de sa fille voire votre banquier si vous avez des choses à lui demander qui ne nous regardent pas: ne vous laisser pas berner par le contexte plagiste paradisiaque, les pieds dans l’eau. Ça trompe énormément. Vous pourriez penser « là ou ailleurs c’est pareil ». Alors qu’en sortant vous direz « c’est ici et nulle part ailleurs ». C’est qu’elles sont bigrement rares les adresses dotées d’un tel profil à trouver l’équilibre entre emplacement balnéaire de rêve et cuisine soignée. Et plus si affinités. Un miracle à la « Nazar » Bardakjian. Son fils Alexandre et le cuisinier David Laurent complotent pour notre bon plaisir. Mes lapins, Mauricette s’est engagée dans la voie souvent bâclée de « l’aïoli »! Alors bon. Les puristes trouveront à redire sur le cabillaud sur peau poché d’une grande fraicheur mais qui n’est pas morue dessalée. M’enfin bon, un aïoli de cette qualité ne se trouve pas sous le pas d’un cheval et plus rarement encore sur le littoral! De plus, la présentation change du coutumier: influence « gastro »… sauf pour le côté copieux flagrant! Et figurez-vous mes petits bulots-mayo que chaque semaine, la maison le propose! Un 15/20 flambant pour 16€.

LE GRAIN DE SABLE restaurant à SAINT CYR SUR MER - Le Bouche à Oreille C’est (aussi) avec mon « risotto aux gambas et St-Jacques, beurre de nage de légumes aux herbes fraiches » qu’on mesure la pertinence interventionniste du cuisinier au niveau du plaisir. Risotto croquant à cœur, gambas bodybuildées de belle tenue, noix marquées au beurre et nacrées à cœur. La sauce-consommé de légumes est redoutable. 15,5/20 mais comment peut-il en être autrement? Du classique à l’ardoise des desserts maison: moelleux chocolat, tarte aux pommes, crème brûlée et un « croustillant à la banane et coulis de chocolat chaud ». Noir de chez noir, le chocolat. Dessous, pourrait y avoir des algues ou une tong qu’on se régalerait. Sauf que c’est une banane roulée dans une feuille de brick, simple et efficace: 14,5/20. Encore loin de la retraite mais plus âgé que son minois le suppose, David Laurent. Un jovial serial-régaleur en liberté surveillée! Ce lorrain de naissance a pigé les codes de la cuisine des suds, et passera notamment par de l’étoilé: « Le Grenier à Sel » de Patrick Fréchin à Nancy, aujourd’hui dans le récent « Transparence ». Un étonnant rendez-vous gourmand plagiste ouvert (presque) à l’année dont je vous conseille de fréquenter les assiettes et les sourires en basse-saison. Si vous pouvez, je sais, c’est compliqué.

LE GRAIN DE SABLE restaurant à SAINT CYR SUR MER - Le Bouche à Oreille

TERRASSE – OUVERT À L'ANNÉE – PIEDS DANS L'EAU