CÔtÉ Mer

4

CÔTÉ MER restaurant à FONTVIEILLE - Le Bouche à OreilleLa soupe de poissons est un monument car oui, j’ai dégusté la « soupe de poissons » et faudra un jour ou l’autre que vous aussi la goutiez. Si bonne que la délicieuse rouille et ses à côtés coutumiers en deviennent presque inutiles, c’est vous dire mon ravissement. Et puis une soupe de poissons avec de vrais poissons dedans, ça change de celle des escrocs de la tambouille adeptes de la poudre de perlimpinpin approximative au gout de rien, sinon de la grande déception du client. Sentez: comme celle-ci sent bien au fond de la gamelle l’oignon revenu avec la larmichette de pastis et les épices ajustées, et puis le poisson, beaucoup de poisson. 15/20. Voilà. Bon. J’espère que je ne vous saoule pas avec ma soupe de poisson. Je comprendrais, remarquez. Surtout si vous êtes un viandard invétéré. Quoique à « Côté Mer » on n’est pas sectaire puisqu’on sert du thon et de l’agneau! Bref! Et puis les « calamars farcis ». Quatre comme les cinq doigts de la main, sagement alignés comme pour la rentrée des classes face à une purée rustique et quelques légumes croquants. Ces calamars sont garnis d’une merveilleuse farce, légumes et blanc de seiche.

CÔTÉ MER restaurant à FONTVIEILLE - Le Bouche à Oreille Poêlés au beurre, délice d’une extrême fraicheur. Un régal de simplicité formidable, quoiqu’il faille se méfier de ce qui parait simple. 15,5/20. Les adorateurs de la chose maritime cuisinée qui nous suivent depuis un petit moment reconnaitront la signature: on a retrouvé la famille Roux! Ils se sont (re)posés à Fontvieille où ils firent auparavant les belles heures de « l’Oustaou » avant de tenir « la Petite France » à Le Paradou. Avec Mauricette, on les avait repéré aux Salins de Giraud restaurant « la Camargue » où ils régalaient déjà leurs ouailles avec les tellines en petit aïoli (suivant arrivage), petits rougets de pays, calamars en persillade, queue de lotte fraiche sauce Oustau, daube de poulpe et les 7 à 11 types de poissons pour une bouillabaisse comme vous en rêviez. Elsa Roux tient désormais la cuisine avec son père Patrick. Tandis que son compagnon Michael seconde Patricia Roux en salle. Carte des vins adaptées, plutôt locale mais pas que. Un grand moment sain avec une fraicheur de chaque instant. C’est important pour le poisson, la fraicheur. Et la fraicheur d’esprit de ces gens-là, c’est aussi quelque chose, croyez-moi. Bon appétit, bien sûr.

CÔTÉ MER restaurant à FONTVIEILLE - Le Bouche à Oreille

MENU BOUILLABAISSE – ACCUEIL GROUPES 40 – DEVIS SUR DEMANDE – TERRASSE