Chez Arnaud

0.5

Faut être autant idiot que ma pomme pour s’enfiler autant de kilomètres pour s’empaler la désillusion sur autant de banalités.

Mais comment savoir avant? Salade de chèvre chaud, charcuterie corse, entrecôte Simmental, pavé de rumsteck sauce cèpes, tartare, magret, gambas… et curieusement: aucun burger à l’horizon! Ça tient du miracle! Que voulez-vous, mon romantisme me perdra. J’y ai cru. Enfin bon. C’est fait, c’est fait. En même temps, maintenant je connais « Chez Arnaud » maintenant. Tout n’est pas négatif. Arnaud, qui est-ce? Est-ce le cuisinier ou le serveur avec une veste de cuisinier pour mimer le cuisinier devant le client pendant le service, Arnaud? C’est le serveur! En fait, le couple est aimable et vous draine directement en terrasse dehors par 40°C malgré les jolis mais inutiles oliviers et voiles qui sont cautères sur une jambe de bois. Ya pas le choix, pas possible dedans.

Mais en même temps, pas de climatisation à l’intérieur et la direction le déplore. Ils ont ouverts le 9 juin 2017, pas encore installée. Lui, le grand parking était déjà là, pas la peine de l’installer. Les parkings, c’est pratique pour ça. Bref! Après avoir lu les banalités sur l’ardoise à l’entrée, on me les redonne mais sur du papier au cas où j’aurais pas compris. La même chose, sauf l’émincé de volaille et le tartare de saumon absents au match aller. Et les linguines au pistou sont moins chers sur la papier. J’ai pensé que vu la chaleur étouffante, « l’escalope milanaise » serait le mieux. Quand je vous dis que je suis idiot. M’arrive un bout de viande pané plein de nerf, du veau de contrebande que l’industriel n’a pas voulu mettre dans les lasagnes congelées, c’est vous dire le niveau. Une horreur.

La viande craque à chaque coup de dent comme si je mordais dans une oreille de cochon. Et puis les frites sont curieuses. Oui, passque ya des frites d’office, forcément. Plus exactement des rondelles de patates avec peau comme des chips épaisses passées au four et donc pas grasses du tout, livrée dans le panier à friture miniature de dinette, comme souvent pour simuler la mode de l’air du temps. Les feuilles de salade verte sont fraiches, ce qui est bien. 10/20 pour 16€, ce qui est considérablement trop cher vu le niveau. Au bénéfice du doute pour cause d’exonération de dessert, le zéro n’est pas aligné. Excellent boulanger. Mais mauvais café au gout terreux, un Lavazza en capsule. Je ne vois rien d’autre à ajouter.