Le Bistrot De La Pastiere

4

LE BISTROT DE LA PASTIERE restaurant à CHÂTEAUNEUF-DE-GADAGNE - Le Bouche à Oreille« Gadagne ». Un village de Provence qui ressemble aux villages d’autrefois avec son église, son marché, ses commerces, ses vignobles et même son festival. Et puis le « Bistrot de la Pastière » de Philippe Gouven. Le midi, un festival à lui tout seul, ce restaurant. Deux terrasses qui dominent la plaine, remplies comme devant la mer et les bateaux: ça questionne! Pas de mystère Albert: c’est bon et même très bon dès qu’on fricote parmi les recettes cuisinées et plus si affinités. Alors bien sûr comme ce jour, parfois le service est chahuté voire un peu dépassé. Mais accueillir la soixantaine d’affamés évadés du boulot bave aux lèvres et estomac dans les talons qui veulent se régaler la truffe en une heure d’une cuisine soignée-maison, voilà un challenge quotidien peu simple pour le restaurateur! Surtout quand il s’attache à travailler « du frais »! Enfin bon: pas mon problème. Mon problème, c’est de vous raconter ce que j’ai mangé, j’y arrive, minute. Menu 25€ et formule 19€: la mienne. Du choix, ma préférence: « calamars frits dit à la malaguena ».

LE BISTROT DE LA PASTIERE restaurant à CHÂTEAUNEUF-DE-GADAGNE - Le Bouche à Oreille Recette inconnue à mon bataillon, je ne connaissais jusqu’alors que le style musical espagnol appelé « malaguena », olé. Contrairement aux clients ravis, les calamars sont roulés dans la farine et rapidement frits, ils restent souples: se sirotent comme des friandises dans un esprit de tapas. Comme une sauce tartare à part. 14,5/20. Une perle, mais Philippe Gouven nous y a habitué: « cannelloni de lapin confit, jus vigneron ». A s’en lécher les babines! Foi de Roger Rabbit! Le lapin n’est pas seul, champignons etc. Jus réduit pour les gourmands, purée du moment, sous vos applaudissements: 15/20. Une quinzaine de vins déclinés au verre dans les 3 couleurs, entre 3 € et 4,5 €. Si vous comptez parmi vos amis un spécimen obsessionnel de la pizza, la maison joue la partition devant vous… et au feu de bois siouplé! Une table qu’on n’hésiterait pas à qualifier de « bistrot traditionnel » si le terme n’était pas autant galvaudé par quelques tauliers de la profession peu scrupuleux. Alors disons simplement que sous des airs anodins de brasserie soignée et volontiers classieuse, « le Bistrot de La Pastière » sait régaler le blasé gourmand. Je sais bien, j’en suis un.

LE BISTROT DE LA PASTIERE restaurant à CHÂTEAUNEUF-DE-GADAGNE - Le Bouche à Oreille

TERRASSE OMBRAGÉE – OUVERT 7J/7 À L'ANNEE – PARKING AISÉ – ACCUEIL GROUPES