Au Bout Du Quai

4

AU BOUT DU QUAI restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à OreillePour sûr! Côté du port devenu passant: le MUCEM est à deux pas. Le coin est conséquemment peu propice à joie culinaire. Sans s’occuper des voisins et la tête dans le guidon du quotidien Yoan Mouttet continue son bonhomme de chemin de table droite, imperturbable devant l’agitation du Vieux-Port. Terrasse face aux bateaux et à la Bonne-Mère, position stratégique d’observation, on voit venir le grain. Pourtant, malgré son chapeau vert et ses talons-aiguilles de meneuse de revue des années 20, personne n’a vu arriver Mauricette. Sauf moi mais je la suivais de loin. Bref! Idées de plats calées dans ce qui se fait de mieux en « cuisine traditionnelle » soignée: qualité de produit et savoir-faire. Je sais: l’argument est commun mais là, fraicheur obligée, pas le choix. L’exemple des « beignets de fleurs de courgettes »: ils ne trichent pas. Se grignotent comme des biscuits, gourmandise à 15/20 escortée d’un coulis et quelques légumes crus fins soutenus par une huile d’olive puissante. Soin apporté au détail confirmé avec la « poêlée de supions en persillade ». Il en existe des centaines dans la ville, des poêlées de supions. Bien peu ont un fond de jeu aussi raffiné, ail délicat et persil fruité.

AU BOUT DU QUAI restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille Encore des friandises! Mesclun et allumettes de légumes, vinaigrette estragon. 15/20. Mauricette choisit la suggestion de ce midi, une perle qui lui claque le pif comme la bise en hiver. Ça s’appelle « dos de cabillaud à la crème de morilles, mousseline de céleri ». La brillante idée vire dans la case du raffiné brillant. Comme si le cuisinier joueur voulait démontrer qu’il sait faire. Nous le savions déjà, il confirme. Quel cabillaud! Cuit avec douceur, lamelles nacrées qui se détachent en soufflant dessus! Danois, le bestiau! On sait tout! Le poisson dans la maison, c’est une religion! Les légumes aussi, une philosophie! 15,5/20. Les accrocs au sucré doivent savoir que les beaux desserts sortent de chez « Bricoleurs de douceurs », pâtisserie dont on entend beaucoup parler dans la ville. Ce midi la terrasse était remplie, accueil et service tonique de Jennifer Zenou et son équipe, entre sourires et conseils! Table qui affiche une volonté de simplifier les propositions tout en élevant toujours la qualité des produits, notamment ceux de la mer et les légumes. Tiens: demandez à la direction la raison pour laquelle le poisson est ici de si belle qualité. Quand vous connaitrez la réponse, vous sourirez.

AU BOUT DU QUAI restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille

TERRASSE – VIEUX-PORT – ACCUEIL GROUPES