Au Bout Du Quai

4

AU BOUT DU QUAI restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à OreilleVieux-Port côté MUCEM. Succès linéaire dans le temps, comme un défi aux statistiques locales dans une ville où le court terme est l’unité de mesure à la mode. Un peu une table « à l’ancienne », si vous voulez. Amusant car la jeunesse tire ce beau navire. Les tables de 2 entrent, grappes de 12 aussi avec avocats et médecins, équipées de jeunes retraités, touristes échus de frais du bateau et d’autres en fin de séjour qui tentent leur chance un peu au hasard dans la mêlée de nos « très chers établissements qui font à manger » bref: j’ai recensé 6 langues différentes parlées dans le restaurant presque complet ce midi! Quand on y réfléchit un peu et à force de nous planter la truffe dans le pâté au quotidien, un tel succès ne doit rien au hasard. Devant les bateaux, face à la Bonne-Mère, terrasse privilégiée (un peu bruyante quand même), et cuisine « haut du Panier » qui ne fait pas de quartier, même ici. Je veux dire qu’aux fourneaux, ça s’appliquent rondement et le chaland qui se cale les amortisseurs devant le frichti, il n’est pas venu pour rien. Pas de menu, juste des entrées belles comme des plats, des plats fringants comme des desserts et des desserts impeccables non faits ici mais sous-traités par un brillant pâtissier. Histoire de se rénover l’idée de la recette: « supions poêlés à l’ail et au persil ».

AU BOUT DU QUAI restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille Ya pas mieux dans l’annuaire: peu gras et bien colorés, ail discret qui pousse sans tomber dans la caricature, assiette bien garnie. 15/20. Me parait idéal le « carpaccio de lotte fumée au bois de fenouil » qui donne envie de visiter le musée Cantini tellement qu’il est beau. Pas besoin de dessin pour le carpaccio, taillé en finesse. Presque une « vierge » avec huile d’olive de belle qualité, olives vertes cassées, pignons, cébettes et ciboulette, tomate semi-confite mondée, quelques feuilles de salade… Panisses pour féculent, à côté. Au final, plus copieux qu’on suppose! 15,5/20. Autant d’à propos concernant le produit marin mérite des explications… ça vous intéresse? Non? Tant pis. Vous ne saurez pas que le propriétaire Yoann Mouttet est professionnel de la filière des produits de la mer. Autant vous dire que lors du casting des lottes, dorades et thons, ça rigole pas dans les filets et les nageoires font le canard. Bref! La radieuse Jennifer Zenou en chef de file de son équipe de salle, toujours un œil en cuisine aussi… Les amateurs de flacons trouveront vignoble à leur pied. Un très sérieux néo-bistrot, simple comme bonjour et frais comme les produits qui y sont proposés. On note avec étonnement que « Au Bout du Quai » n’a pas de médailles dans les guides. Pas grave: il a de nombreux clients!

AU BOUT DU QUAI restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille

TERRASSE – VIEUX-PORT – ACCUEIL GROUPES