RESTAURANTS

Depuis 1990 sur le guide papier trimestriel et depuis l’an 2000 sur le site, nous partageons nos expériences de tables sur la région Provence et un peu ailleurs:

« Les bonnes tables, les mauvaises et celles à éviter »

Nous supprimons les critiques du site qui sentent un peu trop le faisandé à notre goût. Pour lire ces anciennes critiques, vous pouvez consulter l’historique des PDF disponibles en ligne à partir de septembre 2006 (BAO 59) .


L'OASIS DU PETIT GALIBIER

C’est un peu comme un oranger sur le sol irlandais, on ne le verra jamais. Un oasis posé à 300 mètres d’altitude! Sauf que Pierre Bataille voilà 20 ans, ce n’étaient pas de simples préceptes horticoles qui l’arrêtaient. Pas grand-chose ne l’arrête d’ailleurs aujourd’hui non plus.

Lire la suite L’OASIS DU PETIT GALIBIER

Pas vraiment bien placé selon les codes en vigueur de la restauration commerciale: au bout du parc d’Activité du plateau de Signes, un belle espace quand même où le vert tient bonne place. Comme je suis venu avec mon hélicoptère privé, on remarque bien que le domaine est cerné par une éblouissante étendue de garrigue, pins, oliviers, lapins et terriers. Je vous jure que tout est vrai, sauf pour l’hélico.

Lire la suite RESTAURANT LE NOHMA
LE DOMAINE DE MANON

L'ESTIVE

A l’écart du strict centre-ville, juste ce qu’il faut pour s’épargner l’épuisante urbanité et juste ce qu’il faut pour balader parmi les vieilles pierres après les agapes. C’est vous qui voyez. Vu ce qu’on s’enfile dans la gazinière avec Mauricette chaque fois qu’on fait la virée gourmande chez les Hintzy, on préfère généralement regarder les moineaux chahuter assis sur un banc public en jouant aux dominos.

Lire la suite L’ESTIVE

La devanture est colorée, ce qui du côté de Saint-Jean du Var est presque rare. Jaune-vert-bleu-orange. Un présage d’évasion, c’est gai. Une fois entré, on s’aperçoit que le monsieur l’est beaucoup moins. Question dépaysement tranché, c’est loupé: un toulonnais canal historique avec l’accent de la ville bien appuyé, vouai, tieng, asseyez-vous ici ou là, c’est vous qui voyez.

Lire la suite LES SAVEURS DU GABON