L'OS ET L'ARÊTE – BàO 97

CLONONS AVEC GROUPON

PLUMONS LES PIGEONS

Meubles, matelas, chaussettes, chambres d’hôtel, coiffeur, restaurants: Groupon est une firme équipée d’un site où le client acheteur obsessionnel du prix croit faire de bonnes affaires en croyant acheter moins cher plein de trucs plus ou moins utiles avec un gros rabais. C’est tout au moins ce qu’elle voudrait faire croire aux gogos, cette philanthropique entreprise qui rend le monde meilleur avec des ristournes illusoires autant qu’incroyables. Une question de croyance, en somme (rondelette). Vite fait, je rappelle aux cervelles de moineaux  comment ça marche.

Pour attirer les mouches, un menu habituellement vendu par le restaurant 30€ est proposé à 15€, soit une remise de 50%. Ce que ne voit pas l’acheteur de ristourne dans l’arrière-boutique, c’est que Groupon perçoit du restaurateur une commission, entre 30 et 50% de la somme restante. Autrement dit entre 4,5€ et 7,5€ par menu vendu, suivant négociation. Restaurateur à qui il reste mathématiquement entre 7,5€ et 10,5€ TTC pour faire à manger pour le menu du client. Impossible pour le restaurateur honnête de gagner sa vie et même, facile de piger comment il peut la perdre sauf en choisissant des sous-produits infâmes pas chers, ne payant pas son crédit du fond de commerce, cumulant son retard de loyer, ne payant pas son personnel et tutti quanti. Seul le gros malin limite éventuellement les dégâts en trichant avec la bénédiction de Groupon, en surévaluant le prix de base de son menu. Autrement dit, le menu vendu 30€ dans la promo vaut habituellement… 18€. Bref! Là n’est pas le problème du jour, la question est ailleurs.

En effet, regardez ces deux photos: elles semblent identiques pour deux restaurants différents en promo Groupon. Appétissant non? A gauche, le plat du restaurant « Les Copains d’Abord » à La Ciotat (13) . A droite, le plat du restaurant « La Jasse » à Eygalières (13) . Difficile de dire lequel des deux est le plus beau, ou alors le cuisinier d’une précision chirurgicale travaille à la loupe dans les deux restaurants distants de 110kms, quand même. Il serait très fort, comme le fruit génial d’un croisement entre Alain Prost pour la vitesse de déplacement, et Alain Ducasse dont on retrouve dans beaucoup de ses établissements les menus clonés au même moment dans une optique de standardisation et de contrôle des plats. Ou bien alors… Groupon et les deux restaurants nous prennent pour des pigeons.

bao 97 OS GROUPON photo edit bao 97 OS GROUPON photo edit
LES COPAINS D’ABORD
(13 LA CIOTAT)
LA JASSE
(13 EYGALIERES)

Olivier Gros