L'OS ET L'ARÊTE – BàO 97

LE MENSUEL TOUTMA

RÉDACTIONNEL À LA GLOIRE DE PASSEDAT ET NOUVELLE TECHNIQUE CULINAIRE

« ToutMa » est un mensuel papier gratuit qui sévit sur Marseille et peut-être ailleurs, allez savoir. Support publicitaire assumé d’un tas de choses à consommer, il se positionne au niveau d’un de ses confrères plus ancien mais tout aussi brillant puisque imprimé sur du papier… brillant, le non moins fameux « Côte ». Voilà pour la photo.

Le numéro 38 de décembre 2015 de « ToutMa »: Passédat une fois encore, je suis partout! Annoncé en couverture, en photomaton cheveux au vent dans le sommaire et juste derrière en double page (2 et 3) dans un rédactionnel fagoté sous forme d’interview force photos de plats et tout le tralala soporifique. Cela dit, les confrères restaurateurs de Passédat devraient en prendre de la graine. C’est pourtant simple mais ils ne comprennent jamais rien. Je vous explique: pour faire parler de vous dans les journaux et ailleurs, il faut impérativement s’équiper d’un (une) attaché(e) de presse payée 3000€ par mois et pour le prix, elle surveille ta com’ comme un rouget sur le feu. Franchement, ça vaut pas le coup de s’en priver non? Bref! Bravo au triple étoilé de Maldormé, la méthode fonctionne puisque des journaux sont au garde-à-vous. Pour vous dire, en interne dans les bureaux de Passédat, on appelle le journal « Toutou Ma ». C’est alors que je tourne les autres pages…

… pour tomber P.46 sur des pubs de restaurants. Photos appliquées, et la rédaction s’escrime à faire une prose un peu tonique pour chacun d’eux. Ça doit être compliqué de parler d’un restaurant sans y avoir mangé. Même que des fois, vaudrait mieux ne rien dire, se taire. Comme concernant « Le 13B » nouveau restaurant rue Breteuil à Marseille: « tous les plats sont mijotés à la minute »[lire l’article]. On n’arrête pas le progrès.

Olivier Gros