L'OS ET L'ARÊTE – BàO 96

LA MAUVAISE E-REPUTATION

Le 10 septembre 2015, le Bouche à Oreille receptionnait le mail ci-dessous. Les fichiers de prospection des entreprises commerciales s’avérant parfois grossiers, nous supposons avoir été confondus avec un des nombreux restaurants eux-mêmes appelés « le bouche à oreille ».

Si beaucoup de restaurateurs reconnaissent avoir déjà reçu ce type de mail de sociétés proposant ce service de « fabrication de bonne réputation », bien peu de leurs clients qui y mangent connaissent cette pratique. Mais lisez plutôt ce mail:

Bonjour,

 

Assurer la promotion de vos produits et services est bien plus simple aujourd’hui, si vos clients existants vous ont déjà aidé à construire la crédibilité de votre entreprise.

 

Vous pensez certainement que vous faites votre métier de manière correcte, mais si vos clients ne laissent pas suffisamment d’avis sur les principaux sites d’avis et annuaires en ligne, votre entreprise pourrait à terme stagner et vous pourriez être dépassé par vos concurrents. Avant de s’engager, les acheteurs souhaitent conforter leur choix en lisant des avis positifs, et pas qu’une poignée !

J’ai remarqué que votre entreprise ne dispose pas de suffisamment d’avis positifs pour convaincre de potentiels acheteurs de vous faire confiance.

 

C’est pourquoi je tiens à vous présenter…

Reputation Aegis
Nous aidons votre entreprise à se forger une excellente réputation


Nous pouvons vous aider à :
– obtenir des avis certifiés de vos clients,
– promouvoir votre réputation sur internet et dans le monde réel,
– vous avertir en cas de modification de votre réputation.

Préparez-vous. Votre chiffre d’affaires va bondir !

Cordialement,

Jean-Marie Chauvel
Directeur de Reputation Aegis

Faut pas sortir de la cuisse de Sherlock Holmes pour démasquer l’ambition de cette société! Suffit de lire! Forger une réputation en béton au restaurant-client moyennant finance et en déposant des avis en ligne sur les principaux sites Internet où il est question de restaurant! C’est pas moi qui le dit, c’est eux qui l’écrivent!

BAO 96 E REPUTATIONOn savait déjà que nombre d’avis de restaurants sur « Tripadvisor » ou « La Fourchette » sont totalement bidonnés! Sites de contributions très conscients (quand ils ne sont pas instigateurs eux-mêmes) mais qui ne les suppriment pas pour autant! En effet: fussent-ils faux, les avis génèrent un flux qui rapporte de l’argent! Beaucoup d’argent! En moyenne 14€ par avis déposé! Entre les faux-avis payés par le restaurateur, son beau-frère qui épingle la pizzeria du voisin, la vengeance d’un client frustré qui s’est vu refusée une substantielle ristourne en menaçant d’apposer un avis négatif sur Internet, Tripadvisor est devenu une foire d’empoigne dénuée de sens car parasitée par le n’importe quoi. Mais les actionnaires du site de contributions le plus célèbre du moment amassent la monnaie en dansant autour du volcan, attendant le jour on tout dégringolera, quand un « nouveau modèle » émergera pour lui succéder. Qui parmi vous se souvient de Linternaute et Cityvox?

Comme de nombreuses autres sociétés présentes sur ce juteux marché, la firme AEGIS qui n’est pas une coccinelle de l’année, s’est engouffrée dans la faille du bizness des faux-avis sur Internet, dans la queue de la comète TripAdvisor. Nous savions la pratique du bidonnage industriel courante: nous vous en apportons la preuve sur un plateau. Et ne comptez pas sur les traditionnels et poussiéreux « guides de restaurants » pour dévoiler le pot aux roses! Trop occupés qu’ils sont à ne pas se fâcher avec les juteux acteurs du bizness du restaurant et ses à côtés! Pour mieux presser le dindon de la farce: les consommateurs de restaurant que nous sommes.

Olivier Gros