L'OS ET L'ARÊTE du Bouche à Oreille n°75 Sep 2010

LOBBYING DE MCDO: VAR MATIN COMPLICE

GROSSE FICELLE DANS LE SANDWICH

Var Matin est un journal qui existe financièrement grâce à la manne publicitaire de sa régie publicitaire, Eurosud. McDo est l’un des plus gros annonceurs de la PQR*. On comprend mieux ainsi le respect courbé de la rédaction du quotidien varois envers le symbolique fer de lance de la culture alimentaire américaine. Que la rédaction ne morde pas la main qui nourrit le journal peut se comprendre. La pratique du journalisme servile se satisfait des convictions de surface et du copinage de situation. Faut bien manger, fut-ce des hamburgers et des frites. Bref! Mais que les journalistes acceptent de perpétrer des coups de pub sous la forme non complexée d’articles complaisants en l’honneur de McDo est prodigieusement ahurissant. Rappelons-nous comme les liens entre Nice Matin et Mac Do s’enflammaient l’été 2009. Cette année-là, les veinards qui prenaient un petit déjeuner chez McDo se voyaient offrir chaque matin un exemplaire de Var Matin. Deux raisons de mal digérer pour le prix d’une.

Les as du marketing de Mc Do ont ensuite planché dur. Un récent changement à la direction France n’y est d’ailleurs peut-être pas étranger. Réfléchissants sans relâche à un autre moyen de « communiquer » sur leur enseigne qui veut faire le bonheur des peuples, ils reviennent alors aux fondamentaux: le lobbying intensif. Et un joli dossier de presse envoyé aux gratte-papiers du groupe Hersant, peut-être même un repas offert (rires). Résultat: deux « dossiers » alibis ouverts à deux jours d’intervalle! « Sécurité alimentaire » et « baisse de TVA à 5,5% »! Dans chacun, un papier à la gloire de McDo! L’un vante les prouesses hygiéniques de Mac Do « Les McDo s’imposent des inspections » dans Var Matin du 20 juillet 2010. Tandis que le second enfonce le clou deux jours plus tard (Var Matin du 22 juillet 2010) avec « ré-injecter dans l’économie locale », glorifiant ainsi la politique sociale de McDo à la façon d’un apprenti économiste qui aurait lu Keynes comme ça l’arrange et redoublé cinq fois sa première année. Pour McDo (Toulon Mayol) l’aubaine est décidément trop belle: il vient de rouvrir après 3 semaines de travaux dont il avait bien besoin. Bien vu McDo! Car la méthode « rédactionnel » coûte infiniment moins cher qu’une publicité conventionnelle et est infiniment plus efficace: c’est de l’information! Pour les deux dossiers, le collaborateur détaché en mission spéciale par Var Matin pour faire gagner des parts de marché et soigner l’image de McDo se nomme Dimitri Vetsel. Comme Albert Londres, il possède une carte de journaliste.

Olivier Gros et Damien


*Presse Quotidienne Régionale