traditionnel

L'OASIS DU PETIT GALIBIER

C’est un peu comme un oranger sur le sol irlandais, on ne le verra jamais. Un oasis posé à 300 mètres d’altitude! Sauf que Pierre Bataille voilà 20 ans, ce n’étaient pas de simples préceptes horticoles qui l’arrêtaient. Pas grand-chose ne l’arrête d’ailleurs aujourd’hui non plus.

Lire la suite L’OASIS DU PETIT GALIBIER

AUX PETITS PAVES

Si on cherche la lune, on peut toujours essayer. Si vous cherchez un moment de régalade traditionnelle dans un lieu où tous les signes sont au beau fixe pour vous faire passer une paire d’heures en famille, entre amis, avec votre maitresse, votre belle-mère ou votre banquier, alors la maison des Brès est un peu votre NASA à nous.

Lire la suite AUX PETITS PAVES

Une sacrée belle surprise à fleur de Dombes et en bord de Saône, terre à grenouilles. Enfin eau à grenouilles. Enfin les deux. Le genre est tellement piraté par le congelé qu’on n’y croyait plus. Alors qu’ici contre vents et marées et avec l’aide d’un fournisseur, on batifole dans l’incroyable: des grenouilles fraiches.

Lire la suite LE PETIT PORT

LE JARDIN

Une Mauricette heureuse comme quand elle met du vieux pain sur son balcon pour attirer les moineaux, les pigeons. Au milieu des bourgeons qui bourgeonnent et des attablés qui babillent, on se sentait éloignés de notre coutumier monde agité, comme protégés, rien de pouvait nous arriver sinon un bon moment.

Lire la suite LE JARDIN

AU VIEUX PRESSOIR

L’équipe en salle frise l’excellence et ne simule pas sa compétence, la cuisine du chef est capable de répondre aux exigences de rapidité de la clientèle pressée du midi comme de celle du gourmand patient, et tout ce petit monde est sous l’égide du grand timonier répondant au doux nom de Luc-Laurent Gramond.

Lire la suite AU VIEUX PRESSOIR

LE RENDEZ-VOUS

Quand ya trop de vagues, faut fermer la porte, c’est vous dire. Un panorama de rêve en iconographie, les pieds dans l’eau. Ouvert les 4 saisons de l’année sans la moindre pizza du même nom à l’horizon, terrasse face aux Deux Frères. Manque plus que du Vivaldi dans les oreilles!

Lire la suite LE RENDEZ-VOUS