diplômes

Alors voilà. Histoire de remettre les pendules à l’heure chez les récurrents réfractaires à notre travail de testeurs de restaurants! Ceux-là même qui savent bien que notre brûlot amène nombre de clients dans les (bons) établissements! Mais qui considèrent avec légèreté le « Bouche à Oreille » comme un guide de seconde zone référençant des chefs de troisième dans des restaurants de quatrième. C’est pas gentil pour eux. L’occasion de m’amuser à faire un petit inventaire des CV des cuisiniers ayant choisi de s’affranchir du monde sans pitié de la « haute gastronomie » et des clubs de chefs inutiles. Ils sont infiniment plus nombreux que les chefs médiatisés… mais on en parle aussi infiniment moins! Que les oubliés de cette liste un peu rébarbative ne m’en veulent pas, j’ai fait vite. Et chapeau bas pour les restaurateurs autodidactes, ceux qui un jour pas comme les autres ont choisi d’apprendre le métier de cuisinier… avant de le pratiquer! Eux aussi sont nombreux dans le BàO!

Lire la suite C’EST BON OU J’VOUS EN METS UN PEU PLUS?