bar

Délicieuse balade dans les ruelles, la matinée fut parfaite. Jusqu’à. On y était pourtant presque, mais c’était sans compter sur une cuisine approximative portée à bout de bras par les catalogues de l’industrie agro-alimentaire. C’est idiot car en salle, le personnel féminin est d’une grande convivialité, assez parfait pour avoir envie de revenir se faire la suite. Sauf qu’une fois le repas terminé, on n’a plus envie. J’en suis attristé car Ollioules est une belle commune et ce genre d’endroit, bar-restaurant à la fois contribue à cultiver un esprit villageois, et du lien comme cause les sociologues à la télé. Mais non. Décidément, je ne peux pas dire du bien du chili con carne.

Lire la suite CAFE TROTOBAS

AUBERGE DE LA MEOUGE

AUBERGE DE LA MEOUGE restaurant à Barret sur Meouge : Il vous faudra aimer sans réserve les grands espaces de lumière et le parcours sauvage de pierres pour suivre la route des gorges classées de la Méouge, les fameuses. Si vous avez un train à prendre, vous allez stresser. Mais si vous avez la vie devant vous, vous vous régalerez. C’est le moment de faire chauffer vos GPS! Virée dans les Hautes-Alpes, donc. C’est qu’on a retrouvé Marc Bernard à L’Auberge de la Méouge…

Lire la suite AUBERGE DE LA MEOUGE

Alors Cavalière en hiver voyez, c’est pas les Champs-Elysées. Mais l’été, l’aoutien parisien désœuvré s’y délasse volontiers l’orteil dans le clapot puisque la délicieuse commune en bord de mer est collée au Lavandou. Bref. Janvier, tout est fermé sauf un. Lui, Bistrot de la Baie. Il vient d’ouvrir. Je veux dire: il vient d’être repris comme on dit, en 2016. L’accueil de la serveuse est terriblement amical, faut dire que la maison fait aussi bar, et j’adore l’ambiance bar avec sa télé, ses supporters retraités du PSG qui causent en sourdine et ceux de l’OM qu’on entend jusqu’à Collobrières, les travailleurs en pause repas mais surtout en pause apéro, des piliers-picoleurs accoudés depuis 7h… la vie quoi!

Lire la suite BISTROT DE LA BAIE

Coin du littoral varois magnifique, pas comme les autres. Le village où je déjeune est lui-même remarquable grâce aux atouts offerts par la nature, le vert et la pierre. Par contre question restaurants, c’est pas le grand tremblement. Entre saisonnier qui plantent le touriste en attendant sa CB au coin du bois et les rares …

Lire la suite LE BISTRO

C’est du côté de la gare de Toulon et encore plus du côté de la très voisine galerie Mazarin.

La vitrine doit exister depuis un bon moment, mais l’enseigne au frontispice semble récente, peut-être installée par les nouveaux dans les murs depuis mi-2016. Un côté bar et son comptoir, un côté lounge repos du guerrier vautré avec fauteuils-canapés et côté baies-vitrées, c’est le restaurant. L’ensemble est meublé dans le style vintage des années 60, chaises et tables en formica coloré, et les cuisines sont ouvertes derrière une rigolote façade colorée d’alimentation-épicerie-laiterie d’après-guerre, pot de confiture, boites de fromage, contenant en verre épais avec pâtes, riz, pain… « Ya du concept dans l’idée »

Lire la suite LE MAZ

Repris et rebaptisé en 2015, le seul dans le village ouvert en cette saison.

Dedans c’est très joli, rénové de frais dans un esprit chaleureux, briques et bois. La dame de l’accueil est vraiment souriante, le jeune homme grand costaud et barbu qui vient parfois, aussi. Tous deux viennent régulièrement me demander pendant le repas si « ça se passe bien? ». Que voulez-vous que je leur dise. Non? Entendraient-ils ma déconvenue? Mais commençons par le début. Un menu à 21€ le midi. Entrées à 13€ et 18€, plats de 17€ à 29€, desserts 6€ le midi en semaine et curieusement, 8€ le reste du temps.

Lire la suite LE BISTRO DE MARY

Un des rares ouverts dans le coin en ce moment. Il remplace par ailleurs le Delano, bofbof.

Comme quoi, un bofbof peut en cacher un autre. Je suis le seul client ce midi sinon un ami de la maison accoudé au bar clope au bec qui causette avec le taulier mal rasé lui aussi. Pour essayer de couvrir le bruit en forme de musique qui sort des haut-parleurs, la jeune dame met des coups de burin penché dans le congélo, histoire de décoller la glace. Atmosphère surréaliste face aux bateaux. Par contre, question confort de l’arrière-train, chapeau bas mes petits lapins. Les sièges sont épatants, on ne sait même pas qu’on est assis! Tout neuf en plus! Comme le reste de l’établissement! Bref! A table!

Lire la suite L’ULTIMO

Faut viser Montolivet, quartier tranquille de la ville et peu nanti de commerces mais qui sait nous réserver parfois quelques bonnes surprises. Alors bien sûr que c’est pas les Champs-Elysées ou même le Prado, ce qui explique probablement une formule du jour vendue 9,90€. Ça faisait un moment que je n’étais pas descendu sous les …

Lire la suite L & F RESTAURANT

LE BISTROT DE LA PASTIERE

On savait que Philippe Gouven n’avait pas les pieds dans le même sabot, m’enfin quand même. Il s’ennuyait sans sa merveilleuse « Maison de Celou » posée à un jeu d’olive d’ici, alors quand l’occasion de reprendre la boutique au cœur du village de son enfance s’est présentée, il a foncé. Ni d’étude de marché savante, ni …

Lire la suite LE BISTROT DE LA PASTIERE