ÉDITO du Bouche à Oreille n°77 Mar 2011

DEBOUT LES CRABES!

(la mer monte et on marche de travers)

BANQUES

Rachetée en 2008 par le groupe Banque Populaire, la Banque Chaix fut créée en 1924 du côté d’Avignon. Elle avait su tisser des liens de confiance avec ses clients professionnels, dont un certain nombre de restaurateurs. Ils bénéficiaient en Chaix d’un interlocuteur à l’écoute. Ils se retrouvent désormais nez à nez avec des cadres du p’tit nouveau, bien rasés et gominés, la chemise à rayures boutonnée jusqu’en haut et ils pratiquent sans états d’âme le sabotage de clientèle avec zèle, non mais qui c’est le boss ici, je ne veux voir qu’une seule tête et si vous n’êtes pas content je me paye la vôtre. Rigidité des nouvelles conditions, grand écart des politiques commerciales. Plus largement, la plupart (je suis optimiste) des banques ne jouent absolument pas le jeu de partenariat et de confiance avec les chefs d’entreprise. Plus que jamais on ne prête qu’aux riches et surtout pas à ceux qui travaillent. La preuve: l’état français n’a-t-il pas financé les banques quand ça allait mal pour elles?

TAXE

Exit la « taxe professionnelle » payée par les entreprises. Fin 2010 les médias nous bassineront un moment avec ça. Beaucoup hurleront au scandale sur cette suppression, encore un avantage du gouvernement aux patrons. Sauf qu’on sait peu que la TP s’est transformée dans la foulée en CFE, la CET et la CVAE, taxes appliquées en remplacement. Quel journaliste pédagogue de grand média a informé?

MONOPOLE

Depuis le 1er janvier 2011, le personnel des CHR bénéficie d’une mutuelle santé obligatoire. Un progrès social sans doute, obtenu en contrepartie de la baisse de la TVA de 19,6% à 5,5%. Le gâteau financier est pour qui? Le groupe Mornay et le groupe Malakoff se partage la manne. Un seul mandaté, c’était trop gros, vous comprenez. Deux, ça fait plus sérieux. Un fois de plus, la concurrence n’existe que pour distraire le peuple qui travaille, pour les petits. Quel journaliste avisé a entendu parler d’un appel d’offres officiel pour ce marché national d’assurance obligatoire?

MONNAIE

Journal Officiel du 4 mars 2010: la ministre des finances Christine Lagarde confirme que le bénéficiaire de « tickets-resto » peut désormais les utiliser ailleurs qu’au restaurant. C’était pourtant sa destination naturelle. Il peut maintenant les échanger contre des « produits alimentaires immédiatement consommables ». Et voilà le travail! Comment créer une monnaie parallèle en temps de crise en moins de temps qu’il ne faut pour signer un texte de loi? Qui a entendu l’UMIH, le syndicat des patrons CHR s’offusquer?

TRAVAIL AU NOIR

Nouvelle tendance: le resto clandestin, chez le particulier. Des petits malins accueillent chez eux des clients (qui n’en sont évidemment pas fiscalement parlant) pour un repas. L’idée « bobo » fait un malheur à Paris et la mode s’étend au reste du pays. Seulement voilà: il s’agit tout simplement d’une prestation commerciale non déclarée. Ce qui est interdit, y compris dans la restauration… Peut-on régler en ticket-resto?

CORDONNIERS MAL CHAUSSES

Allez, rions un peu. Si l’info est avérée, c’est la meilleure blague de ce début d’année. Connu comme fer de lance de la formation dans le département, le célèbre Lycée Hôtelier de Bonneveine à Marseille sous-traiterait la propre cantine de ses ouailles! Alexandre Vialatte a écrit: « rien de si limpide ne fut jamais aussi opaque ».

Olivier Gros